Rénovation énergétique : la prime cee isolation, c’est quoi ?

La rénovation énergétique des bâtiments résidentiels revêt un enjeu majeur en termes d’écologie. A votre échelle, une isolation efficace joue aussi sur votre confort de vie et sur le montant de votre facture. Saviez-vous qu’à chaque chantier de ce genre, vous cumulez des cee isolation ? Ces derniers entrent dans le calcul d’une prime isolation, qui vous est versée à la fin des travaux. Envie d’en savoir plus ? La prime cee isolation, c’est justement le sujet de cet article.

C’est quoi cee en isolation des murs ?

La prime cee isolation concerne tous les travaux d’isolation : toiture, toiture-terrasse, combles perdus ou aménageables, murs, planchers bas, fenêtres… Pour mieux comprendre, prenons l’exemple des cee en isolation des murs.

Le dispositif coup de pouce économie d énergie

Le dispositif Coup de Pouce Economie d’Energie (ou Coup de Pouce Isolation ici) a été mis en place par l’Etat. Celui-ci récompense les foyers réalisant des travaux d’isolation à leur domicile, principal ou secondaire. Et oui : qui dit rénovation énergétique dit amélioration des performances de l’habitat et moins de rejets de CO2 dans l’atmosphère. Bien isoler les murs de votre habitation par exemple, c’est éviter des déperditions de chaleur allant parfois jusqu’à 25% ! Vous luttez donc vous aussi, contre le réchauffement climatique.

Pour inciter un maximum de ménages à en faire autant, l’Etat a initié ce dispositif. Mais comment fonctionne-t-il ?

En fait, chaque rénovation énergétique vous rapporte un montant de CEE (Certificat Economie d’Energie). Vous pouvez échanger ces CEE contre une prime énergie. Il faut pour cela souscrire un contrat CEE avec un fournisseur d’énergie de votre choix. Le nombre de cee isolation mur dépend directement de la performance de votre nouvelle installation. Plus celle-ci est économe, plus vous avez de CEE ! Par la suite, le montant de vos CEE est pris en compte dans le calcul de votre prime cee isolation.

Calcul certificat economie energie : comment ça marche ?

En matière d’isolation des murs, par exemple, le montant de Certificats Economie d’Energie est calculé en multipliant la surface de votre isolation par le nombre de kWh cumac / m² économisés. Notons que le « cumac » permet de déterminer la valeur financière de chaque kWh. Pour obtenir ce dernier chiffre, l’Etat prend en compte votre énergie de chauffage actuelle (électricité, combustible) ainsi que votre position géographique. A titre d’exemple, vous économiserez davantage à la fin de votre rénovation si vous vous chauffez au combustible plutôt qu’à l’électricité et que vous vous situez en zone climatique froide.

Pour déterminer rapidement la zone climatique dans laquelle vous vous situez, sachez que :

H1 couvre le Nord et l’Est de la France ainsi que les régions Auvergne et Rhône-Alpes

H2 est attribuée aux régions Ouest et Sud-Ouest

H3 est la zone climatique la plus chaude en période hivernale. Elle s’étend du Languedoc-Roussillon à l’Italie et comprend également la Corse

Le mode de calcul des CEE est défini par type d’isolation dans des fiches d’opération standardisées, spécifiques à chaque type d’isolation.

La fiche standardisée cee par type de travaux

Une fiche standardisée d’opération a été créée pour chaque type de travaux éligible à la prime Coup de Pouce Economies d’Energie. Celle-ci regroupe l’ensemble des informations liées à l’éligibilité de la prime : performance requise pour l’installation, type de matériaux à utiliser, professionnel à qui faire appel… Aussi, chaque fiche d’opération indique un mode de calcul spécifique de CEE. Envie d’en savoir plus ? Retrouvez le nom des fiches ci-après.

Notez qu’il existe des cee isolation extérieure et intérieure. Le mode de calcul ne diffère pas, tout comme les conditions d’éligibilité et ce, quelle que soit l’isolation choisie.

Travaux CEE isolation : conditions d’éligibilité au cas par cas

S’il vous suffit de consulter les fiches d’opération pour déterminer les conditions d’éligibilité, nous avons choisi de vous simplifier la tâche et de résumer ces dernières ci-après.

Conditions d’éligibilité générales à la prime cee isolation

Pour bénéficier de la prime CEE, vous devez remplir certains critères. Le plus important est de confier la réalisation de votre isolation à un installateur certifié RGE. Celui-ci a suivi une formation dans un organisme de qualification agréé et a reçu le label « Reconnu Garant de l’Environnement » à sa suite. Il s’agit d’un gage de qualité attestant du savoir-faire de l’artisan en matière de chantiers de rénovation énergétique.

Les autres conditions d’éligibilité ? Réaliser les travaux sur un bâtiment ayant plus de 2 ans d’ancienneté. Il peut s’agir de votre domicile principal ou secondaire. Le commanditaire des travaux peut quant à lui être propriétaire ou locataire du logement, si celui-ci le désire.

Les conditions de performance du dispositif CEE

Pour recevoir votre aide cee isolation, vous devrez également vous plier à un critère de performance énergétique. En fait, il s’agit surtout du critère le plus important. Au-delà de désigner votre éligibilité, il vous permet d’obtenir une prime d’un montant supérieur. Vous devez donc porter un soin tout particulier à la performance de votre isolation.

Pour mesurer cette performance, l’Etat se base sur la résistance thermique (notée R et exprimée en m².K/W). Il s’agit de la capacité de l’installation à ne pas laisser passer la chaleur. Plus R est élevée, plus l’installation est performante ! Vous en serez récompensé(e) par une subvention cee isolation bonifiée. Voici les résistances thermiques minimales à atteindre pour votre installation :

  • 4,5 m².K/W pour la toiture-terrasse,
  • 7 m².K/W pour les combles perdus,
  • 6 m².K/W pour les combles aménagés (ou aménageables),
  • 3,7 m².K/W pour les murs en façade ou en pignon,
  • 3 m².K/W pour l’isolation des planchers bas.

Ainsi, vous en savez davantage sur la prime cee isolation. Celle-ci est attribuée en échange des CEE de votre chantier, et majorée proportionnellement à la performance de votre installation.