Comment bénéficier d’une aide cee isolation ?

A l’heure actuelle, réaliser une bonne isolation de son domicile est une étape essentielle dans l’atteinte d’un certain confort énergétique. Une maison bien isolée, c’est aussi moins de frais de chauffage donc des économies sur le long terme. Pour vous permettre d’atteindre votre objectif,  une prime cee isolation peut vous être versée. Comment ? Pourquoi ? Dans quel contexte ? Découvrez ce qu’il y a à savoir sur l’aide cee isolation.

Etape n°1 : vous diriger vers un fournisseur d’énergie

L’aide cee pour travaux isolation n’est pas versée par l’Etat mais bel et bien par différents acteurs de l’énergie français (fournisseurs et revendeurs). Certains grands distributeurs français et sociétés spécialisées sont également habilités à vous verser une prime énergie. Il vous faudra donc commencer par vous rapprocher de l’un des acteurs cités si vous souhaitez percevoir votre prime. Cette étape se fait très simplement en ligne.

Chaque fournisseur d’énergie propose différentes offres de prime cee, dont le montant varie avant tout en fonction des caractéristiques de votre chantier. Ces offres sont mises en avant sur leur site web. Comparez plusieurs d’entre elles avant de vous décider ! Le montant de la prime et les conditions de versement de cette dernière sont spécifiques à chaque acteur. Certains vous proposeront l’envoi d’un chèque après travaux, d’autres vous offriront une somme similaire en bons d’achats. Tout dépend de ce que vous recherchez !

Une fois votre fournisseur d’énergie sélectionné, inscrivez-vous en ligne et signez un contrat de CEE (Certificats Economies d’Energie). Le montant de votre aide cee isolation y sera inscrit : vous savez exactement ce que vous touchez ! Vous en êtes là ? Parfait. C’était la première étape.

Etape n°2 : choisir le bon artisan pour votre cee aide isolation

Pour être certain(e) de réaliser un maximum d’économies d’énergie, votre chantier d’isolation doit être parfaitement pris en main par un expert : choix de la technique d’isolation, des matériaux à utiliser et exécution des travaux. Qui de plus indiqué qu’un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) spécialisé en isolation ? Pour bénéficier de votre aide cee pour travaux d’isolation, le recours à un professionnel ou une entreprise RGE est d’ailleurs un critère sur lequel vous ne pourrez déroger, quel que soit le fournisseur auquel vous faites appel. Cette condition sert tout simplement à garantir la réalisation parfaite du chantier par un professionnel sensibilisé aux problématiques environnementales. A la suite d’une formation, l’un de ses chantiers a été audité et les avis de ses clients recueillis par un comité d’expert. Vous savez donc d’ores et déjà que vous avez affaire à un professionnel parfaitement compétent et reconnu.

Alors, comment trouver un professionnel RGE ? Il vous suffit de consulter l’annuaire en ligne mis à disposition sur le site Faire.fr (anciennement rénovation-info-service). Repérez la qualification obtenue par le professionnel (isolation des toitures par exemple) et vérifiez que celle-ci coïncide avec les travaux que vous souhaitez mener avant de prendre contact.

Une fois l’artisan sélectionné ET votre contrat signé, signez un devis. Celui-ci sera à conserver et à joindre à votre dossier de prime, tout comme l’ensemble des documents relatifs au chantier (factures, bons de commande…).

Cee aide isolation : déléguez votre demande de prime !

Si vous ne souhaitez pas vous charger de prospecter les fournisseurs d’énergie, sachez que vous pouvez confier cette mission à votre professionnel RGE. Dans ce cas, vous lui cédez votre prime, qui sera directement déduite des travaux et non pas envoyée à leur suite à votre domicile. C’est l’idéal si vous disposez de peu de capital à avancer et pour des projets de rénovation totale. Attention cependant : certains professionnels choisiront de facturer une prestation supplémentaire liée aux démarches administratives à mener. Soyez vigilant(e) sur le détail de la facture et négociez le cas échéant.

Etape n°3 : en route pour les travaux !

Loin d’être la moins importante, l’étape suivante consiste en la réalisation de travaux. Ici, peu de choses à faire de votre côté, si ce n’est de vous assurer de les mener dans les temps. Aussi, des critères de performance liés à votre isolation doivent être remplis. Ceux-ci diffèrent selon le type d’isolation effectuée.

Conditions cee isolation

Peu importe les spécificités de votre chantier, la résistance thermique de votre installation doit atteindre :

3 m².K/W pour l’isolation des planchers et planchers bas (sur cave ou encore vide sanitaire…)

3,7 m².K/W pour l’isolation des murs

4,5 m².K/W pour l’isolation de la toiture-terrasse
Au moins 7 m².K/W pour l’isolation des combles perdus (et 6 m².K/W concernant l’isolation des rampants de toiture).

Etape finale : bâtir un dossier de prime énergie

Le maître mot de cette étape ? La rigueur. Rassemblez avec soin les pièces justificatives comme indiqué dans votre contrat CEE. Quel que soit le fournisseur d’énergie sélectionné, les pièces à fournir seront les suivantes :

  • Votre devis de travaux détaillé, daté et signé.
  • Vos factures et bons de commande. Les factures doivent avoir été acquittées lors du dépôt du dossier. L’aide cee pour travaux isolation intervient en remboursement des travaux, sauf dans le cas où vous revendez vos CEE à votre artisan RGE.
  •  Une attestation sur l’honneur. Vous certifiez que votre installation répond aux critères de performance imposés par le dispositif CEE et que les travaux ont été effectués par un artisan RGE. Celui-ci devra aussi signer l’attestation.

Calcul prime cee : des montants supérieurs sous conditions !

Au besoin, une attestation de revenus peut être jointe à votre dossier de candidature. Certains ménages aux revenus modestes peuvent en effet bénéficier d’une prime majorée s’ils répondent aux conditions de ressources fixées par l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat). Votre isolation peut même être effectuée pour un euro seulement, sous conditions ! Parlez-en à votre partenaire cee.

Maintenant que vous détenez toutes les cartes, pourquoi ne pas lancer dès maintenant votre projet de rénovation énergétique ?