Prime énergie CEE isolation combles : tout ce qu’il faut savoir

La prime énergie cee isolation combles est une aide financière impulsée par l’Etat et versée par les fournisseurs et revendeurs d’énergie français. Mais comment ça marche et quelles conditions respecter pour en bénéficier ? Combien pouvez-vous économiser grâce à cette prime ? Dans cet article, retrouvez tout ce que vous devez savoir sur la prime cee isolation combles.

Prime CEE isolation des combles, quelles conditions d’éligibilité ?

La prime CEE (ou C2E) liée à l’isolation des combles est versée à tout particulier (locataire ou propriétaire) entreprenant des travaux de rénovation énergétique dans les combles d’une habitation de plus de 2 ans d’ancienneté. Le montant des travaux ou encore vos revenus annuels n’entrent pas dans les conditions d’éligibilité de la prime. En revanche, certains critères liés au choix de votre artisan ou à la performance des matériaux utilisés doivent être respectés. Qu’en est-il ?

Le respect de la fiche technique BAR-EN-101

La prime énergie C2E concerne une large panoplie de travaux, dont les combles. Les conditions éligibilité propres à chaque type de travaux sont décrites dans des fiches d’opération standardisées : BAR-EN-101 pour l’isolation des combles et des toitures. Si on se réfère à cette dernière, la résistance thermique R de l’isolation doit être supérieure ou égale à 7 m².K/W (combles perdus) ou 6 m².K/W (rampants de toiture et plafonds de combles aménagés), peu importe les matériaux utilisés.

Le recours à un artisan rge isolation combles

Un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) isolation combles est certifié compétent dans les travaux de rénovation énergétique des combles par un organisme accrédité. Il a suivi une formation certifiante et a mené au moins deux chantiers d’ampleur dans ce domaine sur les 4 dernières années. Le professionnel RGE isolation des combles détient toutes les compétences nécessaires au bon déroulement de votre chantier. Il vous orientera vers les isolants les plus performants pour vous permettre de remplir les conditions mentionnées ci-dessus.

Le recours à un artisan RGE est un impératif si vous souhaitez bénéficier de votre prime CEE isolation combles. Si vous faites appel à une entreprise, au moins l’un de ses employés doit être certifié en la matière.

Pourquoi une prime cee isolation combles ?

Le secteur résidentiel compte parmi les plus énergivores et la facture des ménages ne cesse de s’accroître. Pour maîtriser l’empreinte carbone de ce secteur et aider les foyers à lutter contre la précarité énergétique, le gouvernement a mis en place la prime CEE. En France depuis 2005, les fournisseurs d’énergie sont désormais obligés par l’Etat de promouvoir l’efficacité énergétique auprès des ménages via le versement de cette prime énergie. Une prime énergie précarité (ou « plus ») peut également être attribuée aux ménages ayant des revenus très modestes, pour leur permettre eux aussi de sortir de la précarité énergétique. 5,9 millions de ménages se trouveraient dans cette situation à l’heure actuelle.

Comment obtenir prime cee isolation combles ?

Les étapes à respecter

Une fois les critères d’éligibilité remplis, il est très simple d’obtenir votre prime énergie. Suivez pour cela les étapes suivantes :

  • Signez un contrat CEE avec un fournisseur d’énergie français. Il peut s’agir de votre fournisseur actuel ou bien d’un autre.
  • Trouvez un artisan RGE pour la réalisation de vos travaux en parcourant les annuaires de professionnels mis à votre disposition. Signez un devis et conservez-le : il fait partie des pièces justificatives à joindre au dossier d’obtention de la prime. Ne signez jamais de devis avant d’avoir conclu de contrat avec votre fournisseur d’énergie : cela invaliderait votre candidature.
  • Réalisez vos travaux. N’oubliez pas de conserver tous les bons de commande ainsi que les factures. Celles-ci doivent avoir été réglées à l’artisan au moment du dépôt de votre dossier.
  • Construisez votre dossier de candidature et joignez-y les pièces justificatives nécessaires comme indiqué dans votre contrat CEE. Une attestation sur l’honneur doit également être jointe. Elle atteste de votre bonne foi et de celle de votre artisan et comprend l’ensemble des informations relatives au type d’isolation effectuée, à la surface isolée et aux matériaux utilisés. Si vous souhaitez postuler à la prime énergie précarité, vous devrez également joindre un avis d’impôt sur le revenu (ou un avis de dégrèvement) ainsi qu’une attestation de réception d’un chèque énergie ou d’une couverture santé complémentaire…

Envoyez votre dossier de prime C2E à votre fournisseur d’énergie dans les délais impartis. La prime vous sera ensuite versée dans un délai d’un mois.

Quel montant prime cee isolation pour vos combles ?

Pour calculer le montant de la prime CEE isolation combles, le fournisseur d’énergie se base sur votre zone d’habitation (H1, H2, H3) ainsi que sur la surface isolée et sur l’énergie de chauffage utilisée (électricité, combustible…). Ces indicateurs permettent d’estimer les économies d’énergie potentiellement réalisables après achèvement de vos travaux.

Au-delà des critères cités, chaque fournisseur ou revendeur d’énergie fixe lui-même les modalités relatives au versement de la prime. Ainsi, des conditions supplémentaires peuvent être exigées, comme la présence d’attestations de performance des produits par exemple. Le montant de la prime CEE ou encore le mode de versement (sous forme de chèque, bon d’achat…) varient eux aussi d’un fournisseur à l’autre. Ainsi, il est fortement recommandé d’effectuer plusieurs simulations de primes énergie en ligne avant de signer.

A l’heure actuelle dans les foyers français, la majeure partie des déperditions énergétiques d’une habitation s’effectuent par les combles. Plus vous minimisez ces déperditions, plus vous améliorez les performances de votre logement et plus votre prime sera conséquente. Vous pouvez même percevoir jusqu’à plusieurs milliers d’euros ! Il ne reste plus qu’à vous lancer.