Comment obtenir une prime cee isolation mur pour vos travaux ?

Vos travaux d’isolation des murs vous rendent potentiellement éligible à la prime énergie cee isolation mur. Celle-ci est accordée aux particuliers qui rénovent leur habitation dans un but d’amélioration de ses performances énergétiques. L’isolation intérieure ou extérieure des murs fait partie des travaux éligibles. Mais sous quelles conditions ? Dans cet article, on passe en revue les critères d’attribution de la prime cee isolation.

CEE pour isolation murs

La prime CEE isolation murs peut atteindre plusieurs milliers d’euros selon l’ampleur de votre chantier. Quels sont les critères pour en bénéficier ?

Prime isolation murs : comment ça marche ?

Tous les critères relatifs à la prime cee isolation murs sont décrits dans une fiche d’opération standardisée, n°BAR-EN-102. Parmi les conditions à respecter, un critère de résistance thermique notamment : R doit être supérieure ou égale à 3,7 m2.K/W et ce, quelle que soit la technique d’isolation ou les matériaux utilisés. R (ou la résistance thermique) désigne la capacité du matériau à empêcher la chaleur de le traverser. Ainsi, plus R est élevée, plus votre isolation est performante !

Cette isolation doit être réalisée sur les murs d’une habitation située en France et achevée depuis plus de 2 ans. Le commanditaire des travaux peut être le propriétaire, le locataire ou encore le copropriétaire du logement (en tant que personne physique ou SCI). La prime lui est versée à la fin des travaux sous réserve de respect de l’ensemble des conditions citées. Le dernier critère à respecter ? Faire appel à un artisan RGE pour vos travaux.

Calcul prime cee isolation

Le montant de la prime cee isolation murs évolue en fonction de la performance de votre installation. Plus votre isolation est performante et vous permet d’économiser, plus le montant de votre prime énergie sera élevé.

Les économies d’énergie réalisables sont déterminées en fonction de votre emplacement géographique. En zone froide au Nord de la France, isoler vos murs vous permettra de réaliser beaucoup plus d’économies que pour une même isolation en zone très ensoleillée dans le Sud. L’énergie de chauffage joue également un rôle primordial puisque leur prix diffère fortement : électricité ou combustible ? Ainsi, votre prime énergie sera par exemple plus élevée en zone H1 si vous vous chauffez au combustible et non à l’électricité. Enfin, la superficie couverte entre aussi dans le calcul des certificats économie d’énergie (CEE).

De part ces critères, difficile d’estimer vous-même le montant de la prime auquel vous avez droit. Nous vous conseillons d’effectuer une simulation de prime cee isolation murs auprès d’un ou plusieurs fournisseurs d’énergie. Après signature d’un contrat, ce sont eux qui se chargent de vous verser la prime selon modalités prévues dans le contrat.

Pourquoi une prime énergie isolation murs ?

Dans une maison, les murs sont responsables jusqu’à 20 à 25% de déperditions de chaleur si ceux-ci sont mal ou peu isolés. Sans une bonne isolation, vous consommez d’avantage d’énergie et dépensez des sommes considérables chaque année. Ainsi, les travaux d’isolation revêtent à eux seuls une importance capitale ! Pourtant, réaliser ces derniers peut rapidement casser votre tirelire. Comment faire, alors ?

La prime énergie à été mise en place par le gouvernement et constitue une incitation à la réalisation de travaux, pour tous types de foyers français. Les ménages les plus modestes peuvent également prétendre à une prime énergie « Plus » d’un montant bonifié et ainsi améliorer eux aussi leur confort énergétique.

L’isolation des murs : par l’intérieur ou l’extérieur ?

L’isolation des murs peut être intérieure ou extérieure, deux techniques aux très bonnes performances thermiques. Comment choisir ?

Isolation murs intérieur

Celle-ci est idéale lorsque vous souhaitez conserver le cachet extérieur de votre façade. L’isolation intérieure (ou ITI) est la plus couramment utilisée et la moins chère, notamment en rénovation. Il convient toutefois d’être vigilant quant au choix des matériaux, des problèmes de condensation et de tassement pouvant apparaître avec le temps. Choisissez donc des isolants assez denses : laine de bois ou ouate de cellulose insufflée, par exemple.

Pour isoler par l’intérieur vos murs, vous pouvez opter pour la fixation d’un isolant sous forme de panneaux, recouvert ou non d’un revêtement de finition. Assurez-vous que le panneau isolant comporte également un pare-vapeur pour éviter les problèmes de condensation. Le polyuréthane projeté peut également s’avérer une solution si votre mur présente des défauts de planéité. Enfin, les supports très abîmés pourront être recouverts d’une ossature intérieure dans laquelle sera placée un isolant en vrac, en panneau ou en rouleau (laines minérales, bio sourcées…). Attention néanmoins à la perte d’espace intérieur !

Isolation extérieure de vos murs

L’isolation extérieure (ITE) est idéale pour remettre votre façade au goût du jour tout en réduisant significativement les ponts thermiques de votre habitation. Grâce à cette solution « 2-en-1 », vous conservez également l’ensemble de vos m² habitables. Le prix en revanche, est un peu plus élevé que pour une ITI.

En règle générale, il vous faudra isoler en priorité les façades nord et ouest de votre habitation, moins exposées au soleil mais davantage à la pluie. Réaliser un bilan thermique vous permettra de déterminer avec précision les zones les plus sensibles et perméables à la chaleur, pour mieux orienter vos travaux.

Côté mise en oeuvre, l’isolation se fait par collage ou par fixation mécanique sur profilés. L’option d’isolation sous bardage isolant résiste en général mieux dans le temps et offre des performances appréciables. L’avantage avec l’isolation extérieure des murs, c’est que les possibilités de finition sont variées et vous permettent de donner libre court à vos envies (dans le respect de votre budget et des règles d’urbanisme).

Que vous réalisiez une isolation intérieure ou extérieure, vous pouvez prétendre à la prime énergie cee isolation murs. Pour réduire vos coûts, pourquoi ne pas contacter dès maintenant le fournisseur d’énergie de votre choix ?