Prime cee isolation toiture : les critères d’éligibilité

Envie de rénover votre toiture pour la rendre plus isolante et améliorer ainsi votre confort thermique ? Sachez que vous êtes potentiellement éligible au dispositif CEE. Celui-ci vous octroie une prime cee isolation dont le montant varie en fonction de l’atteinte d’un niveau de performances énergétiques. Cette prime vous intéresse ? Ci-dessous, retrouvez tout ce qu’il y a à savoir sur les critères d’éligibilité de la prime cee isolation toiture.

Eligibilité cee isolation toiture

Dans le cadre du dispositif de la prime énergie, des conditions d’éligibilité bien spécifiques ont été déterminées pour chaque type de travaux : isolation de la toiture, isolation des fenêtres, pose d’équipements solaires… Elles complètent un panel de conditions générales d’éligibilité. Quelles sont-elles ?

C2E prime : les critères en termes d’isolation

Le principal critère d’éligibilité quant à l’isolation de votre toiture est lié à la performance de l’installation. Et oui : une installation performante entraîne de fortes économies d’énergie. Plus votre habitation devient performante, plus votre empreinte carbone est réduite. Le montant de votre prime énergie est alors supérieur. C’est aussi simple que ça !

Les conditions de performances liées aux combles et aux toitures sont décrites dans une fiche d’opération standardisée BAR-EN-101. Ainsi pour l’isolation de votre toiture, votre installation devra atteindre une résistance thermique supérieure ou égale à 7 m².K/W (isolation de combles perdus) ou bien supérieure ou égale à 6 m².K/W en rampant de toiture.

Cela ne vous parle pas ? En fait, la résistance thermique est la capacité de votre installation à éviter la transmission de chaleur. Plus votre résistance thermique conductive est élevée, moins vos déperditions énergétiques le sont. En règle générale, la résistance est déterminée en fonction du type de matériau isolant utilisé ainsi que de son épaisseur et de la surface d’isolant installé. Rassurez-vous : votre artisan se chargera d’effectuer pour vous les calculs nécessaires à l’atteinte de cette résistance et de vous orienter vers les bons matériaux.

Attention : vous devrez attester de la conformité de votre installation lors de votre demande de prime cee isolation toiture, notamment via une attestation sur l’honneur. Des factures détaillées du matériel utilisé et un récapitulatif devront être joints au dossier.

Financement isolation des combles : et la toiture terrasse ?

La mise en oeuvre d’un chantier d’isolation sur une toiture terrasse est différente de celle d’une toiture pentue traditionnelle. Les conditions relatives à l’admissibilité pour la prime CEE sont décrites dans la fiche d’opération BAR-EN-105. Ici, la résistance thermique R de l’installation doit être supérieure ou égale à 4,5 m².K/W.

Prime cee : les conditions générales d’éligibilité

Outre les critères de performance énergétique, le dispositif CEE prévoit des conditions générales s’appliquant à l’ensemble des travaux éligibles. Ainsi, vous devrez être le propriétaire ou le locataire d’un logement ayant été achevé il y a 2 ans ou plus. Vous devrez avoir fait appel à un professionnel RGE pour la réalisation de vos travaux. Celui-ci est un artisan comme les autres, spécialisé dans l’isolation de la toiture et sensibilisé aux problématiques environnementales. Il a suivi une formation spécifique et est donc agréé pour la réalisation de ce type de chantier de rénovation énergétique. Le recours à un artisan RGE n’est pas une condition facultative : vérifiez la qualification de votre artisan avant de signer un devis. Enfin pour obtenir votre prime énergie vous devrez signer un contrat de cee avec un revendeur d’énergie de votre choix. C’est lui qui versera votre prime selon les modalités prévues dans votre contrat et non l’Etat français.

Isolation toiture cee : que prévoit le dispositif ?

Vous êtes éligible à la prime énergie et avez pour projet de bientôt entamer vos travaux de rénovation ? Dans ce cas, vous vous demandez sûrement combien vous allez percevoir, quand et sous quelles conditions. Que prévoit réellement le dispositif C2E ? Ci-dessous, retrouvez de quoi y voir plus clair.

Quel montant prime cee ?

Le seul moyen d’estimer le montant de votre prime CEE isolation toiture, c’est d’effectuer une simulation en ligne sur le site des différents revendeurs d’énergie. Et oui : pour un même chantier, le montant de la prime offerte par ces derniers peut varier.

Dans la pratique toutefois, cette variation est peu importante puisque le calcul des certificats d’énergie (c’est-à-dire le montant des économies d’énergie réalisables grâce à l’installation) est imposé par l’Etat. Ainsi, les CEE isolation toiture sont déterminés en fonction de la zone climatique de l’habitation (H1 à H3) et de l’énergie de chauffage utilisée dans le logement. Ces éléments sont multipliés par la surface d’isolant (en m²). On obtient alors un montant de CEE qui est pris en compte dans le calcul de la prime finale.

Selon les chantiers d’isolation toiture, le montant de la prime énergie CEE peut atteindre plusieurs milliers d’euros et amortir considérablement votre facture globale. Aussi, cette aide est cumulable avec d’autres dispositifs de l’Etat et de votre région / département : aides de l’Anah, subventions de l’Ademe, éco-prêt à taux zéro…

Isolation à 1 euro : eligibilité

La prime CEE ne dépend pas de conditions de ressources. Toutefois, si vos revenus sont modestes voire très modestes, vous pouvez candidater à une prime cee isolation toiture bonifiée dans le cadre de l’opération « Coup de Pouce Isolation ». Cette prime est estimée à un minimum de 20 € / m² de toiture ou de comble isolé contre 10 € / m² pour les ménages aux plus forts budgets. Pour en bénéficier, vous devrez attester de vos revenus, qui ne doivent pas dépasser en Ile-de-France :

  • 24 918 € pour une personne seule
  • 36 572 € pour un couple
  • 43 923 € pour un ménage de 3 personnes
  • 51 288 € pour 4 personnes
  • 58 673 € dans un foyer de 5 personnes
  • + 7 377 € par membre du foyer supplémentaire

Dans les autres régions françaises, les plafonds de revenus à ne pas dépasser sont les suivants :

  • 18 960 € – 1 personne
  • 27 728 € – couple
  • 33 345 € – 3 personnes
  • 38 957 € – famille de 4 personnes
  • 44 592 € – 5 personnes
  • + 5 618 par personne supplémentaire

Financement isolation des combles : oui mais pourquoi ?

Peut-être vous demandez-vous pourquoi vous avez droit à une telle prime. En fait, ce dispositif a été impulsé par le Gouvernement pour inciter les ménages à réduire leurs dépenses énergétiques, une action profitable à la fois à votre porte-monnaie et à l’environnement. Les revenus les plus modestes étant éligibles à une prime d’un montant bonifié, l’ensemble des ménages français ont donc désormais les moyens d’agir pour réduire leur empreinte carbone. Si c’était votre tour ?