Rénovation énergétique : quelle isolation 1 euro 2020 ?

Les travaux de rénovation énergétique se multiplient drastiquement en France. Une très bonne nouvelle ! Cela contribue à diminuer l’impact énergétique du secteur résidentiel et d’améliorer considérablement la qualité de vie d’un grand nombre de foyer français. La prime énergie et le dispositif isolation a 1 euros y sont pour quelque chose, puisqu’ils permettent de réduire le prix des travaux, parfois jusqu’à 1 euro symbolique. Mais comment fonctionne exactement ce dispositif et qu’adviendra-t-il de l’isolation 1 euro 2020 ? Nos experts de l’énergie vous répondent à travers cet article.

L’isolation a 1 euro jusqu’au 31 décembre 2020 : que faut-il savoir ?

Vous envisagez des travaux d’isolation à votre domicile et souhaitez bénéficier du dispositif d’isolation à 1 euro ? C’est bien compréhensible. Toutefois, évoluera-t-il en 2020 ? C’est la question à laquelle vous répondons ci-après.

Isolation 1 euro en 2020

Le dispositif d’isolation à 1 euro est intimement lié à celui des Certificats Economie d’Energie. Si le dispositif CEE n’est pas reconduit, l’isolation à 1 euro ne sera plus envisageable, quelles que soient vos conditions de ressources. Bien heureusement, le dispositif CEE fonctionne parfaitement et est donc bien ancré au sein du gouvernement, depuis 2005. Celui-ci n’a pas vocation à être supprimé, du moins pas avant le 31 décembre 2020.

Pourquoi cette date ? Tout simplement parce que depuis 2005, le dispositif CEE fonctionne par périodes de 3 ans. A la fin de chaque période, les conditions d’éligibilité de la prime ou autres caractéristiques sont amenées à être revalorisée. La suppression de ce dispositif n’a pas été annoncée et il y a fort à parier qu’il continuera d’être efficient d’ici quelques années. Toutefois si vous ne souhaitez pas prendre ce risque, réalisez dès maintenant vos travaux de rénovation énergétique !

Pourquoi un dispositif CEE ?

Cela fait maintenant des années que l’Etat français s’est engagé avec d’autres puissances mondiales à maîtriser d’avantage ses consommations énergétiques. En France, le secteur résidentiel est l’un des plus gros pôles de déperdition de l’énergie. Comment pallier à ça ? En réponse, le gouvernement a mis en place le dispositif des Certificats Economie d’Energie. Le principe ? Intimer l’ordre aux acteurs de l’énergie (fournisseurs, revendeurs…) de réaliser un montant minimum d’économies d’énergie sur une période de 3 ans. Pour comptabiliser les économies d’énergie réalisées, le gouvernement a mis en place une unité de mesure spécifique : le kWh cumac. En réalisant des travaux, on améliore la performance énergétique d’un bâtiment. Plus cette performance est améliorée, plus les économies d’énergie seront importantes, donc plus le fournisseur percevra de CEE en échange. A la fin de chaque période triennale, « l’obligé » de l’Etat doit apporter la preuve d’un montant de CEE.

Pour les particuliers, le dispositif CEE fonctionne de la même manière à chaque chantier d’isolation ! La seule différence : il est possible de revendre ses CEE aux fournisseurs d’énergie en contrepartie d’une prime énergie. Dans ce contexte, tout le monde y gagne ! Vous obtenez une somme conséquente en remboursement de vos travaux d’isolation. Le fournisseur d’énergie accumule des CEE pour remplir ses objectifs de transition énergétique.

Isolation à 1 euro : comment est-ce possible ?

Si l’isolation à 1 euro est possible, c’est que le fournisseur avec lequel vous souscrivez absorbe la prime énergie à laquelle vous avez droit au lieu de vous la verser en remboursement. Il cumule également les autres aides financières auxquelles vous avez droit, selon le montant de vos revenus. Résultat : vous n’avancez qu’un euro symbolique pour vos travaux !

Isolation sans conditions de ressources : vrai ou faux ?

L’isolation à 1 euro sans conditions de ressources n’existe pas. Pour en bénéficier, vous devrez remplir des conditions liées à votre revenu de référence et également à votre statut. Ci-dessous, le point.

Conditions d’éligibilité à l’isolation 1 euro

Le dispositif s’adresse aux foyers percevant des revenus modestes. Pour savoir si vous vous situez dans cette catégorie, vous pouvez effectuer une simulation en ligne sur le site des fournisseurs d’énergie ou du Pacte Energie Solidarité. Aussi, vous pouvez consulter directement les plafonds de ressources sur le site de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Ceux-ci débutent à 18 960 € pour une personne célibataire habitant en province.

Attention : il ne s’agit pas des seules conditions d’éligibilité de l’isolation 1 euro. Tout comme pour la prime énergie, vous devrez être le propriétaire ou le locataire d’un logement de plus de deux ans. Vous devez être domicilié(e) fiscalement en France et faire appel à un professionnel RGE pour les travaux. Enfin, vous devez respecter des conditions de performance pour votre installation.

Isolation combles 1 euro

L’isolation des combles est généralement la première à refaire sur une habitation dont le bilan thermique est mauvais. Le choix des matériaux est crucial : optez pour de la laine minérale, très bonne isolante et sans impact sur l’environnement. Côté performance, une résistance thermique minimale de 6 m².K/W doit être assurée.

Isolation planchers 1 euro

Les planchers de l’habitation sont souvent les derniers à être isolés. Pourtant, si ceux-ci entrent dans le spectre des travaux d’isolation éligibles, c’est que leur isolation est déterminante en matière de confort énergétique ! Veillez à atteindre une résistance thermique minimale de 3 m².K/W.

Isolation 1 euro sans conditions de ressources : méfiez-vous des arnaques

Enfin, il est primordial que vous soyez sensibilisé(e) aux arnaques en matière d’isolation à 1 euro. Celles-ci sont plus courantes que vous ne le pensez et peuvent conduire à des situations dramatiques : harcèlement téléphonique, incendie, endettement… Gardez une chose principale à l’esprit : l’isolation 1 euro sans conditions de ressources n’existe pas. N’hésitez pas à signaler toute entreprise qui prétendrait le contraire. Avec l’isolation à 1 euro, vous n’avez pas non plus à avancer de frais : ne souscrivez donc jamais à un emprunt et n’acceptez pas de verser plus d’un euro, quel que soit le contexte. Enfin, soyez très vigilant quant à l’entreprise intervenant sur le chantier. Certains ouvrages sont bâclés et réalisez en quelques heures seulement. Loin d’améliorer la performance énergétique de votre bâtiment, ce genre de chantier peut aggraver son état. Vérifiez que les professionnels sont certifiés RGE et qu’ils sont signataires du Pacte Energie Solidarité. Exigez au besoin des documents justificatifs. Il en va de votre budget et de votre sécurité !

Vous l’aurez compris : l’isolation 1 euro 2020 sera bel et bien acquise si vous respectez les conditions d’éligibilité énoncées. Si vos revenus sont plus élevés que demandé, vous pouvez quand même obtenir une prime énergie standard et amoindrir votre facture de travaux. Mais attention : ne vous laissez jamais tenter par une arnaque.