Qu'est-ce que l'isolation rge et en quoi est-elle indispensable ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’isolation rge. Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit, et en quoi cela est indispensable ? La réalisation d’une isolation rge est notamment nécessaire pour bénéficier d’une prime isolation. Pour ne pas passer à côté de vos avantages et réaliser la meilleure isolation possible, voici ce que vous devez savoir.

Artisan isolation RGE : le professionnel de vos travaux d'isolation

Une isolation RGE, c’est en fait une isolation qui a été réalisée par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ça veut dire quoi ?

Entreprise certifiée rge : le point

Tout artisan, entreprise ou maître d’oeuvre en isolant peut choisir de se faire certifier RGE. L’attribution de cette qualification intervient après le suivi d’une formation spécifique portant sur les travaux de rénovation énergétique. Pour devenir artisan rge isolation, le professionnel aura également fait valider un dossier administratif complet sur sa situation financière et ses assurances. Enfin, un de ses chantiers d’isolation au hasard aura été audité par un comité d’expert dans les deux ans après sa certification. L’ensemble de ce processus a vocation à transformer l’artisan isolation en un professionnel de la rénovation énergétique. Celui-ci est sensibilisé aux enjeux environnementaux et est sensibilisé à l’ensemble des dernières normes en vigueur. L’ensemble des étapes de l’obtention du label RGE sont organisées par un organisme de formation habilité par l’Etat et le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) : Qualibat.

Mais quel est l’intérêt de devenir un installateur rge isolation et quels sont avantages concrets pour vous en tant que particulier ?

Eco artisan qualibat pour vos travaux d'isolation : un indispensable

Du côté de l’artisan, obtenir une certification RGE lui permet de valoriser son savoir-faire et d’être ainsi mis en avant auprès de ses clients.

Pour vous particulier, commençons par souligner qu’une isolation rge est indispensable si vous souhaitez bénéficier d’une prime énergie pour vos travaux. Il ne s’agit pas d’ailleurs de la seule aide financière qui exige ce critère. Le CITE ou les aides de l’Anah impliquent également la réalisation d’une isolation rge, ceci pour garantir une exécution et une qualité d’installation optimale. Vos revenus sont très modestes ? Dans ce cas, vous pouvez peut-être même prétendre à l’isolation de vos combles perdus ou de votre vide sanitaire pour 1 euro seulement. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur d’énergie en évoquant le « Pacte Energie Solidarité ».

L’isolation rge est également recommandée si vous souhaitez vous tranquilliser l’esprit à l’approche des travaux. Comme dit précédemment, le professionnel certifié est un maître en matière de travaux d’isolation et a forcément mené 2 projets similaires au vôtre sur les 4 dernières années (critère essentiel à la labellisation). Sa compétence est reconnue par l’Etat. Aussi, l’artisan rge a apporté la preuve de sa souscription à plusieurs assurances de travaux et de responsabilité. L’achèvement de votre chantier est donc assuré !

Pour vos travaux, le professionnel RGE doit détenir une certification à jour en matière d’isolation à la date de début du chantier. Notez que les mentions RGE diffèrent selon le type d’ouvrage auquel le professionnel RGE a choisi de se former. Un point à clarifier lorsque vous ferez la liste des artisans de votre secteur !

Liste artisan rge : comment faire ?

Rassurez-vous : il est très simple de faire la liste des artisans rge de votre zone géographique. Le site du gouvernement Faire.fr (anciennement Rénovation Info Service) comporte un annuaire en ligne. Naviguez rapidement en indiquant par exemple zone géographique : la liste apparaît ! Comme pour tous travaux, sélectionnez ensuite un ou plusieurs artisans et demandez des devis détaillés. Les devis en poche, il ne vous restera plus qu’à choisir en fonction du prix.

RGE isolation : tous types de travaux concernés

Dans une habitation, les déperditions énergétiques interviennent de tous côtés : toiture et combles, murs, planchers et fenêtres… Avant de vous lancer dans des travaux, la réalisation d’un bilan énergétique peut être une bonne idée. Celui-ci indiquera les points faibles de votre logement, ceux par lesquels s’échappe la majorité de l’énergie. Dans la majorité des cas, les combles et les fenêtres seront concernés. Fiez-vous aux conseils de votre artisan RGE et au bilan thermique pour déterminer la meilleure approche selon votre contexte.

Isolation RGE : de quel type parle-t-on ?

Même si l’isolation phonique est indispensable à votre confort de vie au quotidien, nous nous intéresserons ici aux spécificités d’une isolation thermique rge. Celle-ci a vocation à éviter la perte d’énergie (et donc de chaleur) vers l’extérieur de votre habitation. Grâce à l’isolation thermique, la chaleur accumulée par vos équipements de chauffage reste en intérieur : votre confort thermique est amélioré et vous n’avez pas à consommer plus d’électricité ou de combustible qu’il n’en faut. De part son impact majeur sur les consommations de votre foyer et ses dépenses, l’isolation thermique fait partie des travaux éligibles à la prime énergie CEE notamment. Comme vu précédemment, elle doit pour cela être réalisée par une entreprise rge pour isolation.

L’isolation des combles, de la toiture, des murs et des planchers par un artisan RGE

Responsables de près de 30% de déperditions énergétiques, les combles et la toiture constituent LA zone à isoler dans un premier temps. L’isolation intérieure sera vraisemblablement indiquée, mais cela dépend bien sûr de votre budget et des spécificités de la surface à isoler. Néanmoins, vous ne devez pas négliger pour autant l’isolation de vos murs et planchers, eux aussi responsables de près de 20% de pertes énergétiques cumulées. Les techniques d’isolation diffèrent, mais l’un des isolants à privilégier reste la laine minérale, abordable et écologique.

Note : quelle que soit l’isolation envisagée, des conditions de performance sont exigées pour l’obtention de certaines aides financières. 7 m² K/W minimum en combles perdus, 6 m² K/W pour les combles aménagés… Consultez les fiches d’opération associées à chaque travaux pour déterminer la résistance thermique minimale à atteindre.

Pour vos travaux, il apparaît désormais indispensable de passer par une isolation rge. Celle-ci est gage de bonnes performances énergétiques et donc d’économies financières sur le long terme. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le professionnel idéal. Attention : si vous avez plusieurs surfaces à isoler, mieux vaut réaliser l’ensemble de vos travaux simultanément. La prime énergie CEE n’est attribuée qu’une seule fois.